Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 17:34

Enfin une journée ensoleillée. Une semaine que nous l'attendions ce soleil. Alors que nombre de mes congénères digèrent sur le canapé devant une serié télé, pour nous, petite balade ornithologie. Deux heures à -2 °C ressenti -6 paraissait-il. Même avec ce magnifique soleil le petit vent du Nord était glaçant.

Tout de même, à peine le premier virage passé, le Pic Vert semblait nous attendre.

Il a sautillé un peu avant de s'envoler vers le chêne le plus proche.

Les parcelles de jardins citadins semblent abritées chacune un rouge-gorge.

Ils ne se cachent pas, ils ne se sauvent pas en râlant comme le merle, mais nous observent du coin de l'oeil et nous suivent de branches en branches.

 

 

reservoirCette année les réservoirs d'eau nous rappellent leur importance. Ce trou se remplit de part est d'autre à deux sommets opposés du plan rectangulaire qu'il forme au sol par des énormes buses de sorties. En été il ne reste qu'une petite mare, et des plantes de marais poussent à gogo, j'y observe des araignées à toiles géométriques. Je suis sûre que nous aurions les pieds dans l'eau sans eux.

J'entends un roitelet, un sifflement très aigü, presque inaudible, d'une fréquence pénible. J'ai beau me tordre, je ne le vois pas dans le sous-bois. Néanmoins un grive, qui ressemble à une draine, pose pour moi. Enfin elle me surveille à la cime d'un arbre mort, sous celui qui bien vivant, supporte la boule de gui dont elle se nourrissait. Les grives, nous pouvons en trouver quatre espèces et ce n'est pas toujours facile de les distinguer. La draine est assez grosse, avec de nombreuses tâches noires bien dessinées sur le ventre.  J'aurais eu un reflex celle-là aurait été dans la petite boîte.

Brusquement un éclat de soleil traverse le réservoir dans un sens puis dans l'autre. Une bergeronnette des ruisseaux ? printanière ? La queue est bien longue, mais ces oiseaux-là ne se trouvent normalement pas en hiver à nos latitudes. Le mystère reste entier, à moins que je me décide à retourner à l'affût dans la semaine. La météo prévoit du beau temps.

 

effondrement

La succession de pluie, neige, gel et dégel a fait travailler les sous-sol. Nous avons la surprise de pouvoir observer un effondrement. Pendant une minute, j'ai eu envie d'appeler cet article le trou du cul de la terre, mais bon non ça ne le faisait pas. J'imagine déjà les recherches dans les moteurs de recherche. Terre et trou du cul. N'empêche que ça glisse.

 

 

 

 

 

Enfin les pelouses où nous avions trouvé les paxilles cet été sont gorgées d'eau.


pelouse2

 


Partager cet article

Repost 0
Published by La Mante - dans Divers - Nature
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : une mante religieuse sur le desespoir du singe
  • une mante religieuse sur le desespoir du singe
  • : mes promenades dans la nature et autres digressions.
  • Contact

Licence

Rechercher

Addendum

Pour les discussions sur les bouquins,

c'est ici maintenant

Moisis Mais Comestibles